Un jour, un dentiste m’a dit « le sourire c’est le passeport social ». Cette phrase exprime bien la réalité, sans toutefois être fan du sourire hollywoodien. Vous pensez au blanchiment des dents pour harmoniser la teinte avec celles récemment refaites ? Vous êtes en contact avec de la clientèle ? Simplement pour avoir des dents plus blanches ?

Blanchiment des dents : comment ça se passe

Tout d’abord il faut savoir que cet acte n’est par réalisé par le dentiste en Hongrie. C’est l’assistante dentaire hygiéniste qui le fait, elle est formée et qualifiée pour pratiquer ce traitement. Le poste d’hygiéniste existe en Suisse et aux Etats-Unis entre autres pays, mais pas en France. Pourtant les dentistes apprécieraient cette aide très utile dans leur cabinet dentaire.

© Vidéo réalisée à la clinique du Dr SUBA Csongor

Le détartrage

Le traitement complet dure environ 45mn, cela varie en fonction du nombre de dents et de leur état. En effet, plus les dents sont dans un mauvais état plus cela durera longtemps.

Plusieurs instruments sont utilisés pour retirer le tartre et bien nettoyer la surface. Tout d’abord un outil à ultrason vibrant avec une fréquence très rapide pour décoller le tartre. Ensuite un outil propulse de fines particules pour éliminer les dépôts résiduels. Enfin, l’outil pour le polissage que nous aborderons dans le paragraphe suivant.

Outil à ultason du dentiste pour le détartrage Outil du dentiste à projection de particules fines
© Photos et traitement réalisé par la clinique du Dr SUBA Csongor.

Le polissage

Il va rendre la surface des dents très lisse donnant ainsi une sensation très agréable en bouche. Au contraire de celle que l’on a lorsque des aliments restent coincés entre les espaces inter-dentaires. Cela permet aussi de minimiser la fixation de la plaque dentaire sur la dentition.

L’hygiéniste utilise une petite brosse sur laquelle une pâte est déposée pour polir les dents.

Polissage des dents - 1 Polissage des dents - 2
© Photos et traitement réalisé par la clinique du Dr SUBA Csongor.

Les produits utilisés

L’hygiéniste en utilise deux, pour l’effet blanchissant et pour protéger la gencive. Le produit pour blanchir est le peroxyde d’hydrogène ou le peroxyde de carbamide. Les yeux du patients doivent aussi être protégés de la lumière projetée par l’appareil de blanchiment. C’est pourquoi une paire de lunettes spéciales est portée par le patient durant les 3 séances de 15mn.

Un produit que les patients adorent c’est la Xylocaïne, un gel qui s’applique sur la gencive pour l’anesthésier légèrement. En raison de collets (partie de la dent proche de la gencive) très sensibles par exemple, vous apprécierez de pouvoir faire un détartrage sans douleur.

Produit qui protège la gencive lors du blanchissement Produit actif pour blanchir
© Photos et traitement réalisé par la clinique du Dr SUBA Csongor.

Le déroulement du blanchiment

Le patient est enfin préparé ?  Écarteur et cotons en bouche, produits appliqués sur les dents et la gencive, et lunettes de protection. Tout est prêt, l’hygiéniste peut enfin positionner l’appareil, juste en face de la bouche du patient et le démarrer. Lumière !

Lampe Zoom Advanced Power pour le blanchiment des dents professionnels au cabinet du dentiste Position lampe blanchiment visage patient
© Photos et traitement réalisé par la clinique du Dr SUBA Csongor

C’est parti pour 3 séances de 15mn avec une pause de 5mn environ entre chaque séance du blanchiment des dents. Au total compter environ 1h30, entre le moment où vous entrez dans la salle de soins et en ressortirez.

Photo avant après blanchiment des dents - Avant Photo avant après blanchiment des dents - Après
© Photos et traitement réalisé par la clinique du Dr SUBA Csongor. (Pas en relation avec les précédentes).
Photos Avant/Après l’éclaircissement des dents et la pose de couronnes Emax sur les dents de devant en haut.

Pour ce type de photos, sachez que la luminosité d’un écran (téléphone portable, tablette ou ordinateur) est très variable d’un utilisateur à l’autre. La luminosité environnante également. Notez comme la gencive est plus sombre dans l’image « après ». Cela signifie donc que les dents sont plus blanches que ce qu’il parait et la différence avant/après plus flagrante dans la réalité.

Questions fréquentes sur le blanchiment des dents

Prix, douleur, durabilité, suivi….Voici enfin les réponses à vos questions !

 

Combien coûte le blanchiment des dents ?

Le blanchiment des dents professionnel, effectué au cabinet du dentiste (par opposition au blanchiment à domicile), coûte 300€ à 400€ en Hongrie. En France compter plutôt 600€.

Est-ce que cela fait mal ?

Les sensations sont très variables suivant les patients. Certains ne ressentent rien ou juste des fourmillements dans les dents. Au contraire, certains patients écourtent les séances ou allongent les pauses, car ils éprouvent des douleurs. Personnellement je vous avoue avoir eu mal pendant 2h à 3h. C’est parce que j’ai des dents très sensibles, même pour un simple détartrage.

Après les séances prévoyez éventuellement des anti-douleurs. Pour les patients les plus sensibles, comme moi, cela se révèle indispensable. Cela ne m’a toutefois pas empêcher de refaire un blanchiment 2 ans plus tard.

Les produits utilisés sont-ils dangereux ?

Le peroxyde d’hydrogène et le peroxyde de carbamide étaient utilisés bien avant le blanchiment comme antiseptique buccal pour le traitement de parodontopathies et gingivopathies.

Combien de temps les dents vont-elles rester blanches ?

L’hygiène quotidienne et l’alimentation du patient sont déterminantes. Brossage des dents après chaque repas, éviter les substances colorantes comme le thé, café, éviter aussi la cigarette.

Compter 1 à 2 ans en moyenne. Pour les patients grands consommateurs de café/thé et fumeurs cela peut même descendre à 6 mois. Pour les plus respectueux cela peut durer 3 ans. En tout cas, vos dents seront plus blanches après le traitement.

Que dois-je faire ou ne pas faire après le blanchiment ?

C’est en partie précisé dans le paragraphe précédent. Surtout la 1ère semaine après le blanchiment : éviter de boire/manger des substances colorantes comme le vin rouge, thé et café. Eviter la cigarette aussi. Brossage des dents après chaque repas.

Remarques liées au blanchiment

L’obturation au composite et la couronne céramique ne peuvent être blanchies.

La dent dévitalisée qui a pris une teinte marron peut être blanchie de l’intérieur après retrait de la dévitalisation. Ensuite il faudra refaire la dévitalisation.

Article sur le blanchiment à lire sur le site internet « Sans Ordonnance – Guide santé », il fournit des informations complémentaires et intéressantes sur le sujet.

Si vous faites refaire toute une mâchoire avec une prothèse dentaire en Hongrie et pas l’autre, la différence de teinte sera disgracieuse. Si quelques dents de devant sont refaites à la mâchoire supérieure et les autres sont colorées (jaune, marron) ce ne serait pas harmonieux non plus. Le blanchiment des dents peut donc être nécessaire dans ces situations.