Se faire refaire toutes les dents : Couronnes céramique Hongrie

Mme JAMMES interviewée à la fin de ses soins dentaires pour refaire toutes ses dents. Cela concernait la réhabilitation totale des 2 mâchoires avec des couronnes et bridges métalo-céramique. La patiente parle dans ce reportage des soucis dentaires qu’elle avait et du travail effectué pour les résoudre.

Grand sourire de la patiente après ses soins en Hongrie

Photos avant après : Sourire avant les couronnes dentaire Hongrie pour refaire toutes les dents
Photos avant après : Sourire après les couronnes dentaire Hongrie pour refaire toutes les dents
Photos avant après : Dentition avant les couronnes dentaire Hongrie pour refaire toutes les dents
Photos avant après : Dentition après les couronnes dentaire Hongrie pour refaire toutes les dents

Bonjour Christine.

Bonjour Vincent.

Merci d’accorder un petit peu de temps pour cet interview au cours duquel nous allons parler des soins que vous avez effectués. j’ai pris quelques notes pour diriger nos questions. Est-ce que vous pouvez nous parler du souci physique et psychologique par rapport aux problèmes dentaires que vous aviez ? Vous aviez les dents assez détériorées.

Mon père à ses quarante ans a subi ce que j’ai subit moi maintenant. Ce n’était pas très simple à vivre. J’ai passé ma vie à avoir mal aux dents, à aller chez le dentiste, et puis finalement je me retrouve à mes 55 ans à dire à mon entourage que je vais me faire refaire toutes les dents. Les gens n’ont jamais remarqué que j’avais des problèmes de dents car j’en ai pris grand soin. Si mes dents avaient été belles avec les soins que j’ai apportés, je ne serais jamais venue ici. A l’âge de quarante ans puis avec la ménopause mes dents sont devenues de pire en pire, elles ont perdu leur couleur, on ne voyait que les taches. L’émail était faible donc il y a eu plusieurs fentes sur mes dents. Je me suis habituée à vivre avec ce problème là.

Donc le souci était physique déjà, au niveau de la mastication. Vous aviez mal aux articulations. Il y avait aussi un souci psychologique vous m’avez dit qu’au réveil le matin ça pèse sur l’esprit.

Oui parce qu’on a l’idée préconçue qu’une personne qui n’a pas de belles dents à cette image de dents de pirate, tout noir. Il y a beaucoup de gens comme moi, principalement des femmes qui ont des taches, on n’y peut rien. Avec l’âge, les dents perdent leur couleur et deviennent ternes. Mes dents avaient perdu du volume.

On a justement des photos pour que les gens comprennent mieux la situation.

Ma propre fille me disait que je n’en avais pas besoin mais moi tous les jours je devais aller travailler et même quand il faisait beau, il y avait mes dents qui étaient un petit nuage noir. Je me regardais dans un sens, dans l’autre.

Il y a l’hésitation à se lancer. Beaucoup de gens nous disent qu’ils n’osent pas faire le pas. Il y a une longue période d’hésitation.

Moi c’est mon regret, je me suis dit pourquoi je ne suis pas venue plus tôt ? En si peu de jours, mon problème de toute une vie aurait été réglé. C’est quoi qui m’a fait hésiter ? Avec un clic sur internet on vous trouve puis on règle ça.

C’est la peur du dentiste? Un souci financier?

Un soucis financier oui même si on sait que les soins coûtent moins cher en Hongrie. Quand on avait mal aux dents, qu’on s’est fait soigner, j’avais encore une peur d’avoir mal. Une peur aussi que mon rêve ne puisse pas prendre forme, mon rêve d’avoir de belles dents. Un préjugé se joint à l’autre. La Hongrie, le rideau de fer, l’Europe de l’Est, comme si vous faisiez un voyage sur Mars.

Vous étiez surprise? Vous n’êtes jamais allée en Hongrie?

Jamais. C’est une erreur. C’est à seulement 2h de vol, ça ne coûte rien, 149€ ! Ici on se loge très bien et c’est un pays très ouvert.

Donc c’est une belle surprise ?

Oui, énorme ! Je suis ici depuis quelques jours, bon ma famille me manque mais ici il y a tellement de choses à voir, les gens sont accessibles. Si vous êtes piéton, la ville est à vous. Il y a un tas de parcs partout et beaucoup de touristes.

Comment s’est passé le choix du dentiste? Vous avez fait des recherches sur internet et vous avez contacté plusieurs agences de soins à l’étranger.

Vous êtes un très bon commercial et c’est vous qui m’avez convaincu. Pour vous dire les choses, pour moi c’était un rêve d’avoir de belles dents, je ne savais pas si quelqu’un pouvait rendre ce rêve possible. Mes dents étaient tellement brisées et jaunies ! Vous et le docteur Suba vous vous êtes montrés humains ! Vous êtes des personnes qui savent ce que les futurs patients comme moi peuvent ressentir. Si un commercial vous dit écoutez madame, venez en Hongrie, venez dans notre clinique, le dentiste va vous voir. Si vous avez des dents saines il ne va pas vouloir toucher à vos dents ! Je veux qu’elles soient belles aussi. Tous m’ont dit que j’ai des dents saines.

Nous avons eu plusieurs contacts téléphoniques assez long et le Docteur Suba vous a téléphoné.

Il m’a téléphoné et écrit plusieurs fois, il était très précis. Il a pris la peine de faire son travail. Finalement ça m’a coûté moins cher que prévu car il y avait moins de choses à faire.

Vous avez consulté le site internet ? Il y a des interviews vous en avez vues ?

Oui moi c’est sûr que mon problème était moins grave que d’autres patients.

Vous êtes arrivée il y a vingts jours, comment se sont déroulés les soins?

Je suis arrivée le 1er mai, mon premier soin était prévu le 2 mai. Il m’a limé toutes les dents du haut. Le 2 mai était un mardi. Le 3 mai il a travaillé sur toutes les dents du bas. Il a enlevé les couronnes, les plombages, il a limé les dents et il a posé le bridge partiel. J’étais toute fière il m’a dit que ce n’était pas terminé. Le deuxième soir une fois que les dents du bas étaient faites ça faisait très mal, les gencives étaient rouges, c’est énorme comme travail. J’ai commencé à m’imaginer des choses, j’ai imaginé quoi faire si ça ne marchait pas. J’avais suffisamment confiance en vous.

On a interviewé d’autres patients après les soins donc c’est rassurant !

Aussi oui. Mon propre dentiste m’a dit allez faire un séjour dentaire en Hongrie ils vont faire du très bon travail. D’autres dentistes français m’ont dit de ne pas le faire. Je me sentais un peu seule dans mon choix. J’avais peur de regretter d’avoir refait toutes mes dents et que ce ne soit pas bien.

Donc une fois le traitement fait, que ressentez vous par rapport à l’avant traitement et l’après traitement ? Vous ne connaissiez pas le docteur, vous ne connaissiez pas la clinique, vous ne connaissiez pas Budapest, nous nous étions jamais rencontrés. Maintenant vous avez réponse à ces questions ? Vous aviez des inquiétudes mais vous aviez imaginé le docteur, est-ce que tout cela a correspondu à vos attentes?

C’était même mieux parce qu’en France on est dans l’ignorance, c’est pire que tout. Je n’avais aucune idée de comment le dentiste pouvait me redonner de belles dents. Pour moi c’était nouveau. J’ai osé et j’ai bien fait, je suis très très contente. Ca fait plaisir à notre époque de voir des gens travailler avec le cœur . Les autres dentistes venaient voir ce que le docteur Suba faisait et ils parlaient entre eux. On voit qu’ils sont heureux. C’est des hommes qui ont fait des études quand même très longues. Ils sont dans une lancée et on leur offre cette chance en Hongrie d’aller plus loin, ça se voit. Une fois que toutes mes dents étaient posées je suis revenue tous les jours car il faut que ce soit parfait. Si ce n’est pas 300 % parfait ça ne va pas. Une fois fini, j’ai dit au docteur Suba que j’étais très heureuse. Pour moi ça allait très bien.

Les photos parleront d’elles même ! Attention aussi aux photos sur internet , elles peuvent être trompeuses, ça dépend du photographe, de la lumière… On va avoir des photos avec un super sourire alors que le travail est raté et à l’inverse on peut avoir une vilaine photo d’un travail réussi. Donc il faut toujours prendre du recul par rapport à ce qu’il faut regarder sur une photo. C’est la jonction entre la dent et la gencive. Il faut arriver à les joindre parfaitement, il ne faut pas d’espace entre la dent et la gencive. Quand le docteur Suba m’a envoyé les photos je suis resté bouche bée. C’est vrai que c’est un travail d’une très grande minutie.

Ca donne confiance en soi.

Vous avez senti un changement au niveau du sommeil ?

Oui les trois premiers jours avec mes nouvelles dents je dormais dix heures par jour. Tout ça compte !

Le principal c’est que vous vous sentiez mieux.

Je me sens beaucoup mieux.

Tout s’est fait sur 2 semaines.

Je suis arrivé le 1er, on a commencé le 2 et ça s’est terminé le 17. Je suis revenue tous les jours pour encore contrôler et vérifier.

Merci encore Christine ! Nous restons en contact. On vous rappelle chaque année pour faire des contrôles, vous revenez sur Budapest où l’on fait au minimum une radio de contrôle et nous on prendra de vos nouvelles pendant plusieurs années, donc on reste en contact encore pendant plusieurs années ! Merci beaucoup, au revoir.

Au revoir!

Regarder plus de vidéos sur ce type de traitement

Pose de bridge dentaire par le Dr Suba

Le dentiste pose les couronnes et bridges + Interview du patient

Un de nos dentistes en Hongrie, partenaire de Endurance, explique la dernière étape du traitement dentaire pour la pose de couronne et bridge, sur implant et dent naturelle. Le témoignage du patient figure dans la vidéo en dessous de celle-ci.

Vidéo couronne zircone Hongrie : avis patient

Refaire son sourire avec des couronnes zircone

Dans cette vidéo, filmée à la fin des soins dentaires, le patient explique l’origine de son problème dentaire et la solution qu’il a choisie pour y remédier. il aborde aussi des sujets tels que le séjour à Budapest et donne son avis sur les dentistes de la clinique.

Couronnes zircone posées sur dent en Hongrie

Une expatriée donne son avis sur ses soins dentaires en Hongrie

Mme Gwenola a terminé ses soins dentaires avec la pose de bridges et couronnes aux 2 mâchoires. Elle est française, habite à Dubaï, un membre de sa famille lui a conseillé le Dr SUBA. Elle explique ses réticences avant de faire le pas.