Comment le dentiste en Hongrie pose des couronnes sur dent

La vidéo montre le travail du dentiste pour la partie prothétique avec la préparation des dents, les empreintes, les essayages, la pose des couronnes en zircone et les réglages. Après cette séquence vidéo le patient apporte son témoignage sur les soins qu’il a reçus dans la clinique dentaire à Budapest en Hongrie.

Le travail du dentiste et l'avis du patient après le traitement

Transcription de la vidéo « Pose couronne zircone. Traitement et témoignage »

1ère partie : vidéo traitement

Pose de couronne zircone sur dent naturelle et implant à la clinique du docteur Suba. Le dentiste commence par retirer le bridge provisoire, nettoyer la racine avant de poser l’armature. Cette opération se répète pour chaque racine de dent naturelle.

Pour les couronnes sur implant, le dentiste commence par retirer la vis de cicatrisation, poser le pilier de l’implant, qui est vissé sur l’implant. Ceci se répète pour chaque implant. Avec le retrait de la vis de cicatrisation et la pose du pilier sur implant.

Une fois l’essayage des armatures zircone (lien vers un autre site) effectué, le dentiste peut retirer l’armature et poser à nouveau la vis de cicatrisation. Il faut bien-sûr bien nettoyer à chaque étape du traitement.
Le dentiste observe l’armature en zircone sur les piliers, avec le modèle en plâtre. Lorsqu’il s’agira de poser les dents définitives, le dentiste renouvelle l’opération avec le retrait des vis de cicatrisation et la pose des piliers. Les couronnes sont enduites de colle, ensuite un nettoyage parfait de chaque zone est nécessaire pour enlever le moindre résidu de colle et que chaque pièce participant à la construction prothétique soit parfaitement propre.

Chaque couronne zircone-céramique est scellée individuellement et ensuite un nettoyage s’effectue pour retirer les résidus de colle. Vous allez voir par la suite l’interview de ce patient.

2ème partie : interview du patient.

Bonsoir, merci d’accorder un moment pour une interview. La fin du traitement dentaire. Alors, qu’est-ce qu’on t’a fait comme soins dentaires ? Grosso modo, ça concernait quelles dents ?

Ça concernait cinq dents de devant et une molaire sur la mâchoire inférieure. Ils ont donc procédé aux extractions, et après 3-4 mois, on a fait les implants. Il fallait que les os se reconstituent pour faire les implants. De nouveau, il fallait attendre que toute la mâchoire se rétablisse. Et là, en dernière action, c’était la pose des couronnes zircone à Budapest.

Donc, en tout, ça s’est déroulé sur trois étapes. Étape préparatoire avec les extractions, quelques mois plus tard, les implants, et ensuite, 3-4 mois plus tard, la pose des dents. Les séjours, tu te souviens combien de temps ça durait ?

3 jours, 5 jours, et celui-là, 8 jours. En fait, je reste un peu plus, car je voulais, si j’avais un problème autre que ce qui était prévu, que je puisse le faire.

Ce n’était pas évident au départ de déterminer quel allait être le traitement qui serait effectué.

Non, parce que comme j’avais eu des problèmes de kyste en France, et mal soignés, il a fallu que le docteur Suba reprenne tout. Après, il y avait donc une incertitude sur le fait de savoir s’il fallait extraire ou non.

Oui, et s’il y allait avoir de l’os ou pas ?

Oui, et si ça allait tenir ou pas. En fait, tout s’est bien passé, puis le résultat est là.

Première étape, donc, un scanner de fait + radio, examen au fauteuil, pour déterminer les soins à effectuer. Et il y a eu même, je crois, un ajustement sur la deuxième étape des soins en fonction de l’évolution de la situation au cours du traitement. Finalement, tout se termine bien. C’est le docteur Suba qui s’est occupé de toi, et également sa collègue, Noemi Szenasi, les deux apparemment ?

Là, je suis très satisfait.

On parle souvent du docteur Suba, mais on peut parler aussi de la doctoresse. Ils se connaissent bien, j’en profite pour dire qu’ils ont fait leurs études ensemble, il y a à peu près 16 ans et les retours sont favorables. Elle est est méticuleuse ?

Oh oui, super. J’espère que quand je reviens pour les soins, en contrôle, disons, ou autres soins, l’équipe ne change pas. Parce qu’il y vraiment une équipe ici, que ce soit les soins, les aides, super sympa.

Quel qualificatif on pourrait donner ?

Pour moi, super bien. Depuis la secrétaire du docteur Suba.
Sur l’ensemble de l’organisation ? C’était donc une bonne expérience, ces soins dentaires à l’étranger ?

Pour moi, oui.

On peine à trouver à trouver des gens, pour être un peu plus crédible, c’est vrai que quand on a que des avis positifs.

C’est vrai qu’il y en a qui ont peut-être des soucis, mais moi, par rapport à ce que j’ai comme contact avec d’autres patients, ils ont des soucis de langue. Pas tellement chez les médecin, mais quand ils viennent à Budapest, ça les bloque un peu. Il y en a qui ont plus peur de l’environnement que de ce qu’il se passe réellement dans le cabinet médical.

Et sinon, sur place, en Hongrie ?

J’y viens avec plaisir. Je trouve ça très sympa, Budapest, très vivant. Et c’est pratique pour se déplacer. On peut tout faire. C’est une super ville que j’ai découverte, je suis content de revenir, ça ne me dérange pas, on ne pense pas qu’aux dents. En fait, moi, j’ai eu une très bonne expérience jusqu’à présent.

Et les autres personnes ? Puisque tu as rencontré d’autres patients, l’autre soir. Samedi soir, on a fait un repas, on était 6, c’était très sympathique et convivial.

Apparemment, il n’y a pas de mauvais commentaires. Sur le docteur Suba en tout cas. Jusqu’à présent, sur les trois voyages que j’ai fait, toutes les personnes que j’ai côtoyées étaient très contentes.
Des complications, ça peut arriver. On travaille ensemble avec le docteur depuis 9-10 ans, depuis 2007, et pour l’instant, les complications tiennent sur les doigts des deux mains, à peine, même pas.
Pourtant, moi, je n’étais pas un cas facile.

Ça fait une complication par an, ce qui est vraiment exceptionnellement peu. Surtout que des patients, on en a quand même plusieurs chaque semaine.

Non, je n’étais pas facile, avec la prise en compte de mon vécu. Donc, je ne suis que satisfait.

Merci, bonne continuation et au plaisir de se revoir pour le contrôle.

Je n’espère qu’une chose, c’est que l’équipe ne change pas. Vraiment, c’est super. Merci.

Merci, au revoir.

Vidéos concernant les dents du sourire

Blanchiment des dents en Hongrie - Clinique Dr SUBA, Budapest

Détartrage et blanchiment – Budapest Hongrie

Vidéo réalisée à la clinique dentaire du Dr SUBA Csongor, en Hongrie, à Budapest. Elle présente le déroulement des étapes du détartrage précédant le blanchiment des dents avec la lampe Zoom Advanced Power de Philips.

Couronne zircone pour refaire des dents abîmées

Bridge zircone dents devant et céramo-métal au fond

La vidéo montrant le travail du dentiste pour refaire les dents de devant avec des couronnes zircone et celles du fond avec des couronnes céramo-métal. Empreintes, préparation des dents, couronnes provisoires, essayages, réglages, pose des couronnes, réglage. Sourire !

Vidéo couronne zircone Hongrie : avis patient

Dents colorée par un antibiotique : Le sourire retrouvé avec des couronnes zircone

Dans cette vidéo, filmée à la fin des soins dentaires, le patient explique l’origine de son problème dentaire et la solution qu’il a choisie pour y remédier. il aborde aussi des sujets tels que le séjour à Budapest et donne son avis sur les dentistes de la clinique.