Rejet d'implant dentaire : quelle solution ?

Les soins se terminent. Vous avez beaucoup d’implants au niveau de la mâchoire inférieure.

Oui 8 implants.

Huit implants au niveau de la mâchoire supérieure et un bridge complet céramo-métallique. Les soins se sont déroulés en deux étapes. Première étape : l’extraction et pose des implants simultanés avec une prothèse provisoire et ensuite, 3-4 mois plus tard pose de la prothèse définitive.

Tout à fait, que j’ai eu 5 mois plus tard.

Entre temps il y a eu des complications, il y a un implant qui n’a pas tenu. Ils l’ont reposé à la deuxième étape et comme il y avait beaucoup d’implants ils ont pu poser le bridge définitif. Comment ça s’est passé ? Quelles sont vos impressions concernant le déroulement ?

La première fois c’est un peu stressant parce qu’on n’a pas peur d’arracher une dent il n’y a pas eu de problème mais d’avoir le criquet dans la bouche, on a l’impression d’être chez le garagiste ! Quand on serre les implants c’est un peu impressionnant. Ce n’est pas douloureux mais c’est impressionnant.

Est-ce que vous avez eu des douleurs après les extractions ? Parce que les implants c’est quand même costaud !

A part l’implant qui a causé un problème parce que l’os de la mâchoire n’était pas en état, je n’ai eu aucune douleur pour poser les implants à part un seul implant qui causé des problèmes pendant toute la durée, jusqu’à la dernière étape.

Au niveau du provisoire ce n’est pas trop désagréable? Parce que généralement après les extractions et les implants, au niveau fonctionnalité, le provisoire se situe principalement sur la mâchoire inférieure, ce n’est pas une partie de plaisir normalement.

Le problème du provisoire c’est que quand on met le provisoire on a encore pleins de points dans la bouche donc pour que le provisoire tiennent on doit mettre de la colle. Quand on doit enlever le provisoire, à chaque fois ça tire sur les points et ça fait mal.

Il faut dire donc qu’il n’y a pas de douleur mais il y a des côtés gênants.

Je dirais que le provisoire il ne faut pas le mettre.

Ca vous a handicapé le provisoire? Le fait de ne pas avoir de dents à la mâchoire inférieure pour parler par exemple?

Pas du tout, le seul problème c’est que j’ai mal compris ce qu’ils m’ont dit. J’ai cru qu’il fallait mettre le provisoire le plus souvent possible. En fait il faut le mettre le moins souvent possible! C’est l’erreur que j’ai faite pourtant tout le monde parlait mais je n’ai pas posé suffisamment de question. Il faut le mettre uniquement si on va au restaurant ou en réception. Mon provisoire j’ai du le mettre 4-5 fois.

Quand on a pas de dents en bas ça ne se voit pas! Même au niveau de l’élocution, on arrive à parler ce n’est pas gênant.

Ceux qui font la mâchoire du bas, ne mettez pas de provisoire, je pense que c’est inutile. On pense avoir l’air ridicule sans dents mais en fait la mâchoire du bas personne ne le voit.

Certaines personnes ont une réhabilitation en haut et en bas donc avoir une prothèse provisoire en haut et en bas , pour certains patients, c’est assez pénible et très souvent vous constatez que les gens ne portent que la prothèse du haut car sinon c’est handicapant.

J’ai mis le provisoire car je ne voulais pas rester sans dents. Sans provisoire il est impossible de manger, ça fait mal. J’ai mangé comme d’habitude. Avec les provisoires, ça appuie sur les implants et ça fait mal donc je ne le mettrais plus jamais.

C’est un point intéressant.

En haut physiquement ce n’est pas très joli mais en bas ce n’est pas utile.

Si c’était à refaire vous le referiez?

Oui.

Vous ne regrettez pas?

Non pas du tout.

Ca correspondait à vos attentes avant de venir ici? Par rapport aux soins, par rapport à la communication avec l’équipe médicale. Est ce que vous imaginiez avant de venir ici à l’étranger pour vos soins…

J’ai choisi cette clinique parce que beaucoup de personnels parlent français, c’est important. Les secrétaires sont charmantes elles parlent très bien le français, les médecins parlent très bien le français, on arrive à se comprendre. C’est ce qui m’a le plus motivé à finir.

C’est pour cela qu’on ne travaille qu’avec des cliniques où on parle français. C’est un choix parce que ça nous paraît évident que même avant de venir le patient puisse téléphoner au docteur et poser une question.

Quand j’ai eu les quelques problèmes, c’est toujours le médecin qui vous appelle. C’est toujours intéressant d’avoir le médecin en personne qui vous appelle au lieu de la secrétaire ou de l’assistant.

Beaucoup de patients parlent français et non anglais car nous avons des patients qui ont entre 40 et 60 ans donc peu se débrouillent bien en anglais.

Quand on a des problèmes il est difficile de s’exprimer en anglais sur des points bien précis. Le docteur qui parle français m’a poussé à venir, c’est un confort. Le plus important pour moi n’était pas le prix mais la communication, c’est de pouvoir dire au docteur là où j’ai mal…

Merci pour ces informations et rendez-vous dans un an pour un contrôle. On peut réserver les billets bien à l’avance pour avoir des prix intéressants. Dans un an ça ne vaudra pas très cher. Comme le docteur vous l’a dit, il faut une visite de contrôle un an après les soins, surtout quand les soins sont important.

Inutile de s’y prendre 6 mois à l’avance, j’ai pris mes billets il y a deux semaines. Les prix sont toujours les même.

Oui parce qu’on est dans une période creuse mais entre juin et septembre les prix sont quand même plus élevé par contre novembre est un mois très creux et les billets d’avion sont beaucoup moins cher! Petite information au passage.

Merci de m’avoir accordé du temps, à l’année prochaine, au revoir.

A l’année prochaine, merci