Le patient explique son parcours avant de débuter les soins, comment il a fait les recherches sur internet et pourquoi il choisi son dentiste en Hongrie. Ensuite il aborde le déroulement du traitement et donne son avis détaillé sur la clinique, le dentiste, l’organisation du séjour et la ville de Budapest.

Témoignage vidéo : Avis patient à la fin du traitement

Transcription de la vidéo « Avis patient à la fin du traitement »

Bonjour, et merci de nous accorder un moment pour une interview. C’est la fin du traitement, alors peux-tu raconter tes démarches avant de commencer les soins ?

Je me suis fait faire un devis en France, qui était exorbitant. Je me suis donc mis à chercher sur internet le tourisme dentaire et je suis tombé sur Budapest, où j’avais vu une vidéo d’un docteur qui m’avait beaucoup plu, que j’avais senti, mais je n’avais pas noté son nom. J’ai cherché pendant plusieurs mois, et les autres médecins, au cours de ces plusieurs mois, je ne les sentais pas. Puis, un jour, je retombé sur ce médecin, qui est le docteur Suba, que vous connaissez bien et qui m’avait plu au départ. Là, j’ai cherché à approfondir les choses, j’ai essayé de trouver des forum, de personnes qui s’étaient fait éventuellement soigner par ce médecin. Je n’ai pas trouvé grand chose, juste quelques vidéos, mais à croire ? A ne pas croire ? Je devais faire extraire mes dents, et je me suis dit pourquoi ne pas les extraire à Budapest, ça sera remboursé de la même manière que si je le faisais faire en France et ça me permettra surtout de voir où je vais mettre les pieds.

Exactement, c’est le docteur, la motivation, puisque tu as fait des recherches pendant un an, en fait ? Il y avait des inquiétudes, ce qui est normal et ce qui été alors le facteur de décision, d’assurance, c’est le docteur Suba.

Un, c’est d’avoir effectivement senti le docteur Suba. Deux, c’est d’y aller pour extraire uniquement les dents. Il n’y a pas plus de chirurgie que cela. J’avais donc deux avantages : pourquoi ne pas venir à Budapest, et faire ça.

J’explique souvent aux patients que l’on peut faire les extractions et l’appareil provisoire en France, ça économise un voyage. C’est intéressant pour les gens qui ont beaucoup de mal à se libérer. Mais le faire sur place, ce n’est pas ce qui coûte le plus cher, de plus risqué et ça permet vraiment de tester où on met les pieds.

Voilà, exactement.

Si cette première expérience se passe très bien…

Habitant en Bourgogne, j’ai pris l’avion à Lyon par EasyJet, Lyon – Budapest, Aller – Retour à 60 Euros, ça ne vaut pas le coup de faire enlever mes dents en France, ça vaut le coup de le faire ici, pour voir où je vais.

Et u as été remboursé des deux-tiers de la première étape.

Absolument, remboursé des deux-tiers.

Après les extractions, il a fallu une période de cicatrisation ?

Après les extractions, oui, il a fallu attendre cinq mois de cicatrisation, si ma mémoire est bonne. J’ai réussi à convaincre mon épouse, puisque, elle, portait des prothèses amovibles, de se faire mettre des implants.

Celle du bas était inconfortable, celle du haut lui convenait bien.

Oui, sa prothèse supérieure lui convenait bien, en revanche, sa prothèse inférieure bouge sans arrêt, la colle se décolle. Et elle m’a fait confiance. Nous avons, durant notre deuxième séjour, fait mettre des implants, ici, dans la clinique du docteur Suba, mon épouse et moi.

La solution proposée, c’était donc prothèse clipsée, mâchoire supérieure et inférieure, 4 implants en haut et 4 en bas. Et pour ton épouse, c’est prothèse clipsée en bas et prothèse amovible sur le haut.

Oui, effectivement, mon épouse n’ayant pas assez d’os dans la partie supérieure, le docteur a refusé de lui mettre des implants. Mais de toute façon, sa prothèse amovible lui convient très bien, c’est bien tombé. Elle a fait mettre des implants uniquement sur la mâchoire inférieure. Et moi, j’en ai fait mettre mâchoire supérieure et inférieure.

Est-ce que les implants, c’était douloureux, honnêtement ?

Non, ce n’est pas douloureux, pas du tout.

Pendant, après ?

Ni pendant, ni après. On nous a donné, dans cette clinique, des cachets anti-douleur. On en a pris en prévention, mais c’est tout. On n’a eu aucune douleur.

Le lendemain, pas de cachet ?

Le lendemain, rien du tout. On a continué de prendre les antibiotiques qu’on nous avait donné ici, le bain de bouche, bien évidemment et puis c’est tout. Aucune douleur.

Et la prothèse, elle est confortable ?

Très confortable, elle ne bouge pas du tout quand je mange, ni quand je parle, tout va bien.

Ça correspond à tes attentes en terme d’esthétique et de fonctionnalité ?

Ça correspond tout à fait à mes attentes.

Sinon, l’organisation du séjour ?

L’organisation s’est très bien passée. Vous avez tout simplement un interlocuteur au bout du fil sur le site du docteur Suba, vous avez un numéro de téléphone français. Et là, vous avez un Français, ou une Française, qui répond à vos questions et qui, effectivement, vous organise le séjour dans sa totalité.

Très bien, merci pour ce retour d’informations. Et il faudra revenir dans un an environ pour le contrôle

Pour un petit contrôle, voilà.

Merci encore, et bon retour en Bourgogne.

Merci, au revoir.