Témoignage du patient le lendemain de la pose de 9 implants dentaires dont 7 mâchoire supérieure. 4 mois auparavant il avait fait extraire 9 dents dont 8 au maxillaire supérieur. Bridge complet sur implant en haut.

Avis dentiste Hongrie : Témoignage patient du Dr SUBA Csongor

Transcription de la vidéo « 9 extractions, 9 implants »

Bonjour, merci d’accorder un moment pour une interview. C’est la deuxième étape de soins. La première, c’était les extractions. Il y a eu beaucoup d’extractions, la première fois ?

7, tout le haut, en fait. Et deux en bas, car elles étaient cassées.

D’accord, et là, combien de temps après reviens-tu ?

4 mois

Tu es donc revenu maintenant pour les implants.

Hier, j’ai fait dix implants, 3 en bas et 7 en haut.

10 implants, posés hier matin, de 8h30 à ?

10h, 10h30.

A peine deux heures ?

C’était rapide, j’ai pas senti, je pensais qu’il en était au deuxième ou troisième implant et il m’a dit que c’était bon, c’est fini. Toute la bouche est anesthésiée. On ne sent rien, franchement.

Donc, là, l’intervention était hier, il y a pile poil 24 heures, et les gens se demandent dans quel état ils vont être, un jour, deux, trois jours après. Est-ce qu’ils vont pouvoir retourner travailler.

Non, même moi, si je devais commencer cet après-midi à travailler, ça ne me dérangerait pas du tout.

Tu ressens juste qu’il y a eu une intervention, mais tu n’es pas recroquevillé par la douleur ?

Non, rien, pas de douleurs.

Même avec 10 implants quand même.

C’est dans la tête. Je sais que j’ai 10 implants dans la bouche, mais en vérité, rien.

C’est surprenant. On t’a donné une médication ?

Oui, des anti-douleurs. Il y avait des antibiotiques. Je l’ai pris hier deux fois quand je suis sorti de la clinique. Et je ne sens pas de douleurs du tout.

Tant mieux, on ne va pas se plaindre. Il y a eu un rebasage, également. Tu as une prothèse amovible complète pour le haut ?

Je suis revenu hier soir et ils ont mis une sorte de gel pour ramollir un peu la prothèse pour qu’elle ne prenne pas appui sur les implants. Le travail était parfait, minutieux.

Ce n’est pas trop dur l’appareil provisoire, depuis 4 mois ?

Oui, c’est vrai, un peu dur, mais après on s’habitue.

Au début, il faut combien de temps d’adaptation ? Les 15 premiers jours ?

Même pas. En 3-4 jours.

Au début, j’imagine, c’est terrible la première fois où on le met. Mais après, au fur et à mesure des jours… Ça ne sera jamais super agréable. Mais ça n’est pas non plus insupportable ?

Non, après, c’est l’habitude. On ne s’en rend même pas compte. Faut passer par là pour avoir un beau résultat. J’ai croisé des patients à l’hôtel Papillon et ils sont contents.

Des patients du docteur Suba ?

Oui, une dame, j’ai questionné un peu, discrètement, pour en savoir un peu plus et franchement, que des compliments. Pourtant, le docteur Suba était malade….

Oui, une anecdote, le docteur malade, grippé.

Oui, il m’a appelé pour dire qu’il avait trouvé un collègue qui est venu faire le travail. C’était minutieux, travail bien fait. Pas senti de douleur, la preuve, je suis là.

Donc, en cas de coup dur, je connais depuis 10 an le docteur Suba, jamais il n’était arrivé qu’il soit malade et je me suis demandé moi-même comment vous alliez être traité. Est-ce qu’il revient, va-t-il être dédommagé de son voyage ? Et en fait non.
Il a trouvé une solution. Il m’a demandé mon avis, s’il peut me confier à quelqu’un ‘autre. Il t’a téléphoné personnellement pour vraiment te l’annoncer.

Oui, j’apprécie, franchement.

Et tu es bien tombé, car l’autre dentiste connaissait bien son métier et il a été efficace dans la pose des implants. Il ne t’a pas remis entre de mauvaises mains.

Oui, c’était rapide, je n’ai même pas senti.

Pour cette étape, ça se passe donc encore bien. La prochaine, c’est dans combien de temps ?

4 mois à peu près.

D’accord, il y aura le dégagement des implants, sur une journée, pour mettre la vis de cicatrisation.

Oui, une journée, de ce que j’ai compris. Il faut que je revienne pour qu’il fasse des entailles au niveau des implants pour mettre de nouvelles vis. Parce que je suis un fumeur, il ne faut pas prendre de risques. Ils ont fermé toute la gencive, comme ça, il n’y aura pas d’infiltration de nicotine.

Tu fumes beaucoup ?

Non, 10 cigares par jour. Mais ils ne veulent pas prendre de risques.

Il faudra diminuer au maximum. Plus on fume, plus on augmente le taux d’échec, pas forcément de suite, mais à moyen, long terme. Il faudra faire un bon suivi pour regarder cela.

Oui, il faut avoir du courage.

Très bien, merci donc d’avoir accordé un peu de temps pour l’interview. Et on se retrouvera pour le final et le dégagement des implants.

Je vais revenir quand il fera beau. Là, il fait froid, mais j’ai profité. J’ai pris le bus touristique, j’ai fait le tour, carrément, de Budapest et c’était génial.

Oui ce sera encore mieux l’été prochain.

Oui, pas seulement pour se soigner, mais pour visiter. J’ai rencontré ici des personnes qui parlent français, on a discuté.

C’est vivable, oui, on n’est pas perdu ?

Non, pas du tout.

Vous ne connaissiez pas Budapest avant ?

Non, je ne connaissais pas.

Une découverte, alors, même si tu étais déjà venu en automne, où il faisait encore bon.

Oui, mais c’est l’inconnu la première fois.

On n’est pas trop sur le tourisme.

Là, je viens pour la deuxième fois, je me sens à l’aise, je me balade tranquillement. J’ai installé une application pour voir les prix, parce que c’est pas l’Euro.

Une application pour faire la conversion ?

Oui, comme ça, on peut comprendre les prix. Parce qu’il faut être honnête, on voit beaucoup de zéros derrière…

Oui, il faut diviser par 300, c’est une gymnastique intellectuelle. Après, le calcul est vite fait.

Oui, ça s’est bien passé.

On se revoit donc, au meilleur pour la fin, car là, il n’y aura pas de chirurgie, tu pourras donc plus en profiter. C’est une étape plus longue, pas mal de temps pour profiter de la ville, joindre l’utile à l’agréable.

Oui, une semaine, je crois.

Non, deux semaines, pour la fin du traitement.

De toute façon, le docteur Suba va me rappeler après son retour, me donner plus d’explications.

Merci, à la prochaine, alors, au revoir.

Au revoir.

Cet avis patient vous a intéressé ? Regardez-en d'autres !

Avis implant dentaire Hongrie

14 implants 21 extractions sans douleur avec la sédation

Avis patient après la pose de 14 implants dentaires dont 8 mâchoire supérieure. Le séjour précédent, il avait fait extraire sous anesthésie par sédation également toutes les dents restantes et poser 2 prothèses complètes provisoires.

Refaire ses dents sur implants pas cher

Extractions implants et comblement de sinus en Hongrie

Voici un exemple de traitement assez fréquemment pratiqué par nos dentistes Hongrois. Le patient nous explique chaque étape de soin : extractions, sinus-lift, pose des implants et, au final, la pose de bridges sur implant.