Avis patient après la pose de 14 implants dentaires dont 8 mâchoire supérieure. Le séjour précédent, il avait fait extraire sous anesthésie par sédation également toutes les dents restantes et poser 2 prothèses complètes provisoires. Un témoignage très rassurant sur une intervention de chirurgie dentaire des plus importantes.

Pose d'implant dentaire sans douleur en Hongrie : Avis patient

Résumé de la vidéo « 14 implants, 21 extractions »

L’interview concerne un patient qui vient pour la seconde fois, faire poser les vis d’implants.

La discussion résume les origines des soucis dentaires, le patient expliquant avoir entamé les démarches lorsque ses bridges ont commencé à montrer des signes de faiblesse, celui de la mâchoire supérieure cassant après avoir mangé un sandwich. Le problème était aggravé par l’apparition d’une maladie parodontale qui a fragilisé évidemment sa dentition.

Il a alors commencé à se renseigner, aussi bien en France qu’à l’étranger, mais les prix exorbitants en France lui ont fait considérer une solution à l’étranger. Après plusieurs mois de réflexion et d’échanges avec la clinique du docteur Suba, car il fallait créer un lien de confiance pour réaliser de tels travaux, le patient est venu une première fois pour faire extraire 21 dents, sous sédation. Cette anesthésie par sédation permet aux patients de minimiser l’angoisse et les appréhensions, surtout pour ceux souffrant d’une phobie du dentiste. Il ajoute avoir été très agréablement surpris de se voir remettre les prothèses provisoires au lendemain de l’intervention et surtout, d’avoir pu la porter de suite, malgré une bouche quelque peu enflée et parcourue de fils de cicatrisation.

Après une période de cicatrisation de 4 mois (septembre – janvier), le patient revient donc pour faire poser 14 implants (8 en bas, 6 en haut), toujours sous sédation. 2 sessions furent nécessaires, car il n’est pas possible de subir une sédation trop longue (2h30 maximum). Pareillement, il apprécie le fait que la prothèse provisoire ait été aussi rebasée dans la foulée, afin de pouvoir continuer à la porter.

La discussion s’engage ensuite sur les aspects pratiques de ces prothèses provisoires, le patient précisant qu’il lui est possible de manger sans souci toute nourriture molle, sans chercher toutefois à forcer les choses en essayant certaines viandes de volaille par exemple. Il insiste par contre sur la qualité esthétique de ces prothèses, qui permettent de mieux supporter ces étapes intermédiaires avant de recevoir les définitives.

Il est prévu que le patient revienne dans les 5 mois suivant cette intervention, afin de faire poser les vis de cicatrisation avant de commencer, un mois plus tard, la dernière étape de soins, à savoir la réalisation des bridges définitifs sur implants. La période de cicatrisation varie bien sûr d’un patient à l’autre, parfois, seulement 3-4 mois sont nécessaires avant de débuter la phase prothétique. Dans le cas présent, le patient présentait une situation osseuse moins favorable, c’est pourquoi le délai d’ostéointégration est légèrement plus élevé.

La discussion se poursuit ensuite sur la question de l’hébergement, dans un hôtel proche de la clinique, habitué à recevoir une patientèle dentaire. Le patient insiste sur la qualité de l’accueil, irréprochable, de la structure. Par ailleurs, la présence de tant de patients permet d’échanger sur les impressions et retours de chacun, constatant l’unanimité des avis positifs concernant le docteur Suba. Il a d’ailleurs profité de son séjour pour, d’abord visiter la ville, mais aussi pour permettre à sa compagne d’avoir un suivi dentaire, avec détartrage et blanchiment. Il s’interroge au passage sur le temps passé à réaliser le détartrage, constatant la minutie et le sérieux observé pour un tel soin conservateur. Il précise en outre l’avantage de faire tous ces soins à l’étranger, car ils sont pris en charge par la Sécurité Sociale et les mutuelles. Il n’a attendu que trois mois pour percevoir les premiers remboursements suite aux extractions.

L’interview se termine en revenant sur la qualité des soins et l’avantage de la garantie apportée aux travaux réalisés. Le patient clôt la discussion en invitant sincèrement quiconque à envisager une démarche similaire à la sienne en cas de soins aussi importants.

Ce témoignage vous a intéressé(e) ? En voici d'autres similaires

Avis patient après 9 extractions et 9 implants en Hongrie

9 implants dentaires en Hongrie après 9 extractions

Témoignage du patient le lendemain de la pose de 9 implants dentaires dont 7 mâchoire supérieure. 4 mois auparavant il avait fait extraire 9 dents dont 8 au maxillaire supérieur. Bridge complet sur implant en haut.

Refaire ses dents sur implants pas cher

Extractions implants et comblement de sinus en Hongrie

Voici un exemple de traitement assez fréquemment pratiqué par nos dentistes Hongrois. Le patient nous explique chaque étape de soin : extractions, sinus-lift, pose des implants et, au final, la pose de bridges sur implant.