Implant dentaire : définition, types, marques et photos

L’implant dentaire est une racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire. Il sert ainsi à remplacer la racine d’une dent abîmée ou arrachée et à soutenir une prothèse. L’implant dentaire est l’intermédiaire entre la prothèse et l’os de la mâchoire, il transmet donc les forces de mastication au support osseux. Il est aussi appelé fixture.

Types et formes de l'implant dentaire

Les formes généralement cylindriques peuvent aussi ressembler à un cône, disque ou lame. Actuellement 99% sont de forme cylindrique/conique. Leur diamètre varie également, entre 3 et 6mm, et leur longueur entre 8 et 14mm. Cette variété s’explique en raison de la diversité des mâchoires et des cas cliniques rencontrés.

Implant dentaire QK
Implant dentaire Q3
Implant dentaire Q2
Implant dentaire Q
GIP implant dentaire

Sa résistance

Un implant dentaire doit supporter les forces de mastication, de l’ordre de 10 à 35Kg/cm², de plus celles-ci s’exercent dans des directions différentes. Il ne doit pas s’altérer dans le temps, ni au contact de la salive, de la gencive ou d’autres éléments qui peuvent se trouver en bouche. Des métaux tels que le plomb, le mercure et l’or, utilisés pour d’autres soins, peuvent provoquer un courant électrique dans le milieu salivaire.

Combien de temps peut durer un implant ?

Elle doit probablement dépasser la longévité humaine. L’avenir par conséquent nous le dira.

L’implant dentaire ostéointégré a un taux de succès de 95% à 15 ans d’après la littérature scientifique. Pour arriver à un tel taux de réussite il doit être posé dans les bons axes. Ainsi les forces masticatoires s’exercent correctement. Il en va de même pour la prothèse dentaire (couronne, bridge, prothèse complète).

Quels budgets faut-il compter ?

Le prix est très variable, c’est même pour cette raison que nous avons utilisé le pluriel.

Comme tout produit, l’implant se différencie par la marque et le modèle. Par exemple un implant Alpha-Bio sera 30% moins cher par rapport à Nobel Biocare. De plus, même au sein d’une marque les prix varient. Pour faire simple on va dire qu’il existe des fixtures « standard », de bonne qualité, à un prix inférieur à ceux « haut de gamme » au prix plus élevé.

En fonction du pays les prix peuvent aussi varier, pour cela d’ailleurs des patients vont à l’étranger où les prix sont moins chers.

Pour le dentiste en Hongrie par exemple, le prix d’achat varie en fonction du cours de la monnaie locale, le Forint. Suivant le taux de change, l’achat est plus ou moins avantageux, car le paiement se fait en Euro.

Le coût de production d’un implant (sortie d’usine) est relativement bas, quelques dizaines d’euros. Cependant, des coûts supplémentaires interviennent. Il faut tout d’abord concevoir l’implant, après fabrication il doit être stérilisé, emballé, commercialisé, livré… Au final, le dentiste l’achète entre 100€ et 300€, pour vous donner un ordre de grandeur.

En savoir plus : Implant Hongrie prix

Chirurgie pré-implantaire

Il est parfois impossible d’implanter immédiatement, par exemple :

– Si une dent doit être extraite et la zone à implanter est très infectée. Le chirurgien devra tout d’abord extraire la dent et « nettoyer » l’os et la gencive. Ensuite un temps d’attente de 2 à 5 mois environ sera nécessaire avant de poser l’implant dentaire, c’est-à-dire le temps de la cicatrisation.

– Si le volume osseux est insuffisant un comblement osseux ou une greffe osseuse peut être nécessaire. Ceci afin d’implanter dans de bonnes conditions. Un temps d’attente de 6 mois environ sera nécessaire avant de poser l’implant dentaire.

En savoir plus : Greffe osseuse implant

Gestion de l'échec en implantologie

Il arrive toutefois que l’implant dentaire ne s’intègre pas dans l’os de la mâchoire, malgré le taux de réussite très élevé en implantologie dentaire. Une fibrose apparaît autour de l’implant, il devient alors mobile et doit être déposé. Le rejet a lieu généralement dans les semaines qui suivent son implantation.

L’échec implantaire peut également survenir plus tard, après plusieurs mois ou années. Les causes peuvent être liées à l’implantation, la prothèse, un traitement médical comme la chimiothérapie ou encore à une maladie. Le rejet peut aussi être lié au non respect des consignes post-opératoires ou a des facteurs personnels. Par exemple le tabagisme excessif est très néfaste, ainsi que la prise ou perte de poids excessive.

Quelle prothèse sur implant choisir ?

Quel choix prothétique ensuite ?

Cette question devrait être étudiée avant le début du traitement. Toutefois, les variations ne sont pas si nombreuses ou il n’y en a tout simplement pas.

Par exemple si une seule dent est manquante, la solution implantaire est forcément une couronne. La question à se poser concerne plutôt le matériau de la couronne (céramo-métal ou céramo-céramique) et sa fixation (scellée ou vissée).

Quant à l’édentation complète d’un maxillaire, le patient a juste le choix entre une solution fixe et une solution amovible. La question à se poser sera également au sujet du matériau : résine, céramo-métallique ou zircone. Ainsi que la technique de fixation de la prothèse : scellée définitivement ou transvissée.

Comparatif avec les autres solutions

L’implantation n’est pas la seule approche, d’autres alternatives sont aussi possibles. Principalement en raison de la situation anatomique et / ou du budget financier du patient. L’implantologue se doit de présenter au patient les alternatives, avec leurs avantages, inconvénients et prix.

Si une ou quelques dents sont manquantes, il existe 3 alternatives :

  • Prothèse amovible
  • Ou couronne/bridge sur dent
  • Ou la même solution sur implant

Si toutes les dents sont manquantes, il n’y a que 2 solutions prothétiques envisageables :

  • Amovible (dentier, prothèse clipsée sur implant)
  • Fixe (bridge ou prothèse transvissée, en céramique ou résine)

Pour conserver son capital osseux à la mâchoire, l’implant dentaire est la meilleure solution actuellement. En effet il permet de préserver les dents restantes et de retrouver 100% de fonctionnalité masticatoire.

Photos d'implants dentaires

Dimensions non réelles – Photo 1: TBR Z1 – Photos 2,3 et 4 MIS Biocom, Mistral et Orthodontics- Photo 5 : Nobel direct monobloc

Marques d'implants dentaires

Il existe plus de 200 marques, en voici donc quelques-unes, classées par longueur du nom, pour ne pas faire de favoritisme :

Bio Horizons
Straumann
Alpha-Bio
Dentsply
Biotech
Bicon
DIO

Reportage après la pose d'implant

VIDÉO : Témoignage d’un patient ayant fait extraire 21 dents et ensuite poser 14 implants en Hongrie

Plus de vidéos sur le sujet : Avis patients après l’implantation