Greffe osseuse : Pourquoi, types, coût, remboursement et risque

Pourquoi faire une greffe osseuse ? La perte d’une dent crée une résorption progressive de l’os de la mâchoire. Si la perte osseuse est importante, l’implantologie dentaire ne peut intervenir et placer un implant dentaire dans une zone trop étroite. Il est donc nécessaire d’augmenter préalablement le volume osseux.

Greffe osseuse et implant dentaire

Cette chirurgie fait peur au patient, rien qu’à entendre son nom, car il vient à l’esprit « greffe d’organe ». Rassurez-vous, celle pratiquée en clinique dentaire est bien moins lourde et risquée. Par ailleurs, sans cette chirurgie, la pose d’implant serait impossible ou risquée et au final la seule alternative serait de porter une prothèse amovible.

Chirurgie dentaire Hongrie : la greffe au sinus

Greffe osseuse au sinus maxillaire (sinus-lift)

La greffe la plus fréquente au cabinet dentaire Hongrois est le comblement de sinus maxillaire. La perte de molaire et la présence de la cavité sinusienne font que le volume osseux est souvent insuffisant dans ce secteur. Par conséquent il faut recréer de l’os et ainsi une situation favorable à l’implantation.

Cette chirurgie est pratiquée depuis plus de 30 ans en Hongrie, donc bien documentée scientifiquement. De plus, le taux de réussite du sinus-lift est supérieur à 95%. Aucun échec à signaler depuis plus de 10 ans dans nos structures partenaires.

Les différentes provenances du greffon

  • Greffon Autogène : provient du même individu
  • Greffon Allogène : provient d’un individu de la même espèce (Banque d’os Biobank)
  • Greffons Xénogène : provient d’une espèce différente
  • Greffon Alloplastique : Biomatériau Synthétique

Pour le comblement de sinus, le matériau employé en Hongrie est soit d’origine bovine (Bio-Oss de Geistlich) soit d’origine synthétique (maxresorb® de Straumann).
Les produits mentionnés sont à titre indicatif, car il en existe beaucoup d’autres.

Déroulement de la greffe avec prélèvement intra-oral

Précisons tout d’abord qu’il existe plusieurs types de greffe osseuse. Prenons par exemple le cas où le greffon (morceau d’os) est prélevé sur le patient au niveau de la mandibule.

Le chirurgien-dentiste en Hongrie va d’abord inciser et décoller la gencive pour accéder au site de prélèvement. Ensuite il va découper un morceau d’os d’environ 2cm x 1cm sur 2 à 4mm maxi d’épaisseur (les dimensions donnent juste un ordre de grandeur). Il faut positionner le greffon sur la zone présentant un déficit osseux et l’immobiliser par une ou plusieurs petites vis appelées « vis d’ostéosynthèse ». Du matériau de comblement granuleux et/ou la technique dite PRF peuvent aussi être pratiquées en simultané. Pour stabiliser le site chirurgical et favoriser la cicatrisation la technique consiste à le recouvrir avec une membrane. Le chirurgien pour terminer l’intervention va suturer la gencive.

Les greffes d’os en Hongrie sont réalisées le plus souvent sous anesthésie locale ou sous anesthésie par sédation. Celles réalisées sous anesthésie générale impliquent quant à elles une hospitalisation et une longue période de rétablissement.

Déroulement du comblement de sinus en Hongrie

Tout d’abord le praticien incise la gencive pour accéder à la paroi latérale du sinus. Il crée un accès au sinus de taille et géométrie variable en découpant sa paroi. Ensuite il soulève la membrane qui recouvre l’intérieur du sinus et y dépose le matériau de comblement. Enfin le site chirurgical est recouvert avec une membrane, la gencive suturée par-dessus.

L’intervention peut occasionner une gêne passagère, très rarement des douleurs post-opératoires. Si des douleurs surviennent, il faut en informer le dentiste hongrois. En revanche des gonflements et des hématomes sont assez fréquents. Ils apparaissent généralement le surlendemain de l’intervention chirurgicale et disparaissent totalement au bout d’une semaine.

Durée de l’intervention pour une greffe d’os

De 1h à 3h environ suivant le type de greffe, réalisée sous anesthésie locale ou sous sédation + anesthésie locale. Pour les greffes d’os avec prélèvement à la hanche cela se fait sous anesthésie générale, à l’hôpital.

La pose d’implant simultanée ou différée

Selon la complexité de la greffe à réaliser, l’augmentation du volume osseux peut se faire simultanément ou préalablement à la pose d’implant dentaire. Si la greffe osseuse doit être faite au préalable, la mise en place des implants est différée de 3 à 8 mois environ afin d’obtenir la vascularisation du greffon.

Coût de la greffe d’os

Si cette chirurgie est nécessaire, elle doit ainsi faire l’objet d’un devis supplémentaire. Le coût d’une greffe osseuse est très variable, entre 600 et 5000€ en France, entre 300 et 2500€ en Hongrie.

Il faudra ajouter à ce coût le prix des implants dentaires.

Prise en charge Assurance Maladie et mutuelle

Aucune prise en charge de la part de la sécurité sociale pour cet acte de chirurgie Hors Nomenclature (HN).

Contraintes et risques de la greffe d’os

En fonction du site de prélèvement, les inconvénients peuvent être la mise en place d’un « tape » sur le menton. Des troubles de sensibilité au menton et à la lèvre inférieure peuvent survenir aussi. Le port de prothèse dentaire est de surcroît déconseillé (mais pas strictement impossible) pendant plusieurs mois.

La réalisation d’une greffe, comme tout acte chirurgical, est soumis à un aléa thérapeutique. Cas d’infection, de perte du greffon ou un résultat ne permettant pas la pose d’implants.

La chirurgie maxillo-faciale apporte la possibilité de reconstruire des sites osseux larges et hauts. Les édentements les plus anciens, les crêtes les plus résorbées, l’os quasi inexistant ne sont plus des problèmes insurmontables. Un chirurgien maxillo-facial est capable de recréer des conditions idéales, sur le plan anatomique et sur le plan esthétique. Attention toute fois aux coûts, risques et contraintes.

Progrès : les facteurs de croissance

Plaquettes Riches en Fibrine – PRF ® (Choukroun, Schleicher 2000)
La technique PRF ( Platelet-Rich Fibrin ) permet de favoriser la croissance osseuse (facteur de croissance) et correspond à la législation française. Ce qui n’est pas le cas du Platelet Rich Plasma – PRP – qui emploie des thrombines bovines. Aucun traitement chimique anticoagulant n’est utilisé pour le PRF.
Rappel : Le sang est composé de 99% de globules rouges 0,2% de globules blancs et 0,6-1% de plaquettes(thrombocytes) servant à la coagulation du sang.

  • Préparation du PRF : Un prélèvement sanguin sur le patient de 4 à 8 flacons de 10 ml (quantité minime par rapport au volume total) est effectué. La centrifugation des flacons de sang permet ainsi de séparer ses composants et de récupérer un concentré riche en plaquettes. Une partie sert à la préparation d’une fine membrane d’environ 1mm d’épaisseur et l’autre mélangée à de l’os autogène, allogène, xénogène ou alloplastique (synthétique) est utilisée pour combler le défaut osseux. La membrane sert quant à elle à recouvrir le site chirurgical.
  • Utilisations cliniques : comblement de sinus avec, selon les cas, la possibilité de pose immédiate d’implant. Comblement de déficit osseux suite à une extraction. Cicatrisation des tissus mous suite à la mise en place d’implant.
  • Conclusion : Grâce au travail de l’ingénierie génétique ces 10 dernières années, la régénération de l’os se fait plus vite, en plus grande quantité et qualité, et avec une marge de sécurité accrue par rapport aux autres méthodes.

Les autres techniques de centrifugation du sang

  • Platelet Rich Plasma P.R.P (Marx 1998)
  • Plasma Rich in Growth Factors P.R.G.F (Anitua 1999)
  • Platelet Rich Fibrin P.R.F® (Choukroun, Schleicher 2000)

La structure osseuse vue au microscope :

GREFFE OSSEUSE : structure de l'os vue au microscope
GREFFE D'OS : à quoi ressemble de l'os vu au microscope
GREFFE OSSEUSE : Structure osseuse

En savoir plus : Les substituts osseux et implants

Si vous souhaitez approfondir le sujet des greffes osseuses avec le PRF voici donc un dossier très complet et technique. Attention ! Photos pouvant heurter la sensibilité du public :

  • Le PRF, 10 ans après – Fichier PDF
    Dossier très complet sur le «  Platelet Rich Fibrin«  ( PRF ) par le Dr Joseph Choukroun, initiateur du PRF au début des années 2000. Il a récemment donné un cours en Hongrie à ce sujet (Avril 2018).
    Explication, indications cliniques, aspects médico-légaux, protocole clinique d’utilisation, technique de prélèvement et préparation, conclusion.
  • Les substituts osseux – Site MedecineSciences.org
    Dossier très complet et récent (2017) avec des passages très techniques et d’autres plus compréhensibles.
  • Implant dentaire Hongrie – Pour faire des économies sur les prix sans réduire la qualité
    Explications détaillées sur cet acte chirurgical pratiqué dans nos cliniques partenaires en Hongrie.